Mais qui s’amuse à tuer et torturer des chevaux dans plusieurs régions de France ?


Une nouvelle fois, un cheval a été retrouvé mort dans un pré, mutilé, l’oreille droite coupée, à Cortambert, près de Cluny (Saône-et-Loire). Les faits se sont produits le week-end dernier, comme l’a révélé le Journal de Saône-et-Loire. Il est au moins le 12e cheval retrouvé mort et mutilé en France, depuis décembre 2018.

Des faits similaires ont été rapportés dans les départements suivants : la Somme, le Puy-de-Dôme, l’Aisne, en Vendée, en Moselle, dans la Loire, le Lot et la Saône-et-Loire… Selon un message publié sur Facebook par son propriétaire, la victime est une pouliche d’un an et demi, lacérée au niveau de l’encolure et mutilée au niveau de l’appareil génital.

Le propriétaire va porter plainte et la gendarmerie va ouvrir une enquête et faire remonter l’affaire au niveau national.

Source: MORANDINI


Boulogne-Billancourt : Bousculé par un homme car il prenait trop de temps à la caisse du Franprix, un octogénaire est décédé en tombant sur le sol

Une infirmière frappée « à coups de poing, de pieds et de tête » par deux adolescents à qui elle demandait de porter le masque