Marine Le Pen s’en prend au docteur star de France Télé: “Il y a des médecins qui ont raconté n’importe quoi comme Michel Cymes”.

“Je sais bien que l’idée c’est de diluer les responsabilités en disant ‘tout le monde était coupable’. Non ! Il y a des médecins qui ont annoncé ce qu’il se passait. Il y a des médecins qui ont raconté n’importe quoi, comme Monsieur Cymes. Là il y a des différences”, a-t-elle pointé du doigt en évoquant le premier tour des élections municipales.

Au mois de mars dernier, Michels Cymes avait expliqué sur le plateau de Quotidien que le Covid-19 était “une forme de grippe, un peu plus cognée que la grippe”. Et d’ajouter : “Ça reste une maladie virale comme on en a tous les ans”. Deux mois plus tard, il a reconnu dans le Parisien avoir “sous-estimé ce virus”“On dit qu’en médecine, le maître-mot est l’empathie. Il faut rajouter humilité. Accepter de dire on ne sait pas, être plus prudent”, a-t-il admis.

1 COMMENTAIRE

  1. Pour moi, c’est clair, au début, sa voix était encore libre et il disait la vérité.
    Ensuite, on a fait pression (du fat de ses attaches financières avec les médias) pour rentrer dans le rang et participer à la campagne de peur que les médias avaient lancée contre les populations à l’échelle planétaire.

Comments are closed.