Marlène Schiappa et son mari Cédric Brugière dans les tribunes du stade Vélodrome lors du match de football de ligue 1 opposant le Paris Saint-Germain (PSG) à 'Olympique de Marseille (OM) à Marseille, France, le 28 octobre 2018. Le PSG a gagné 2-0. © Lionel Urman/Bestimage
in

Marlène Schiappa : « La prochaine fois, je quitterai le stade quand il y aura des chants homophobes »

Marlène Schiappa ne veut plus entendre de chants injurieux dans les stades de football en France. « La prochaine fois, je quitterai le stade quand il y aura des chants homophobes », a d’ailleurs assuré, ce mardi 27 août lors de la matinale de Franceinfo, la secrétaire d’Etat chargée de l’Egalité entre les femmes et les hommes et de la Lutte contre les discriminations.

« Je suis une grande passionnée de foot et je veux pouvoir continuer à aller au stade avec mes enfants sans leur expliquer la teneur des propos homophobes », explique cette supportrice de l’Olympique de Marseille et de l’AC Ajaccio.

« Honnêtement, dans les derniers matchs [auxquels elle a assisté, NDLR], il ne me semble pas avoir entendu d’insultes. Mais à un moment, il y a eu un chant pour lequel je me suis posé la question. J’étais avec la ministre des Sports, on a échangé, le chant s’est arrêté et nous sommes restées », raconte-t-elle.