Ce matin, Marlène Schiappa était l’invitée de la matinale de Franceinfo. elle a été interrogée sur les propos tenus par Jean-Marie Bigard lors d’un rassemblement anti-vaccins organisé le week-end dernier à Paris. Depuis la tribune, l’humoriste s’en est pris à Olivier Véran et Agnès Buzyn.

« Pourquoi on n’a pas entendu le gouvernement à la suite de ces propos ? », a questionné la journaliste Salhia Brakhlia à son invitée. « Si le gouvernement doit s’exprimer à chaque fois que Jean-Marie Bigard boit un coup de trop et prononce des insultes et des menaces. Cela illustre vraiment les ravages de l’alcoolisme. Je suis étonnée dans les commentaires que personne ne fasse référence à ça », a-t-elle répondu.

Et d’ajouter : « On a manifestement quelqu’un qui n’est pas dans un état normal et qui prononce des propos honteux et scandaleux. Ce qui m’étonne, c’est qu’on offre une tribune à ce personnage et qu’on l’invite à s’exprimer de la sorte (…) Ce sont des propos condamnables. On a des menaces de mort, des injures publiques qui sont inacceptables ». « Dans la vie publique et dans la vie politique, chacun se grandirait à ne pas faire usage de l’insulte », a ajouté Marlène Schiappa. A la question de savoir si des plaintes vont être déposées, la ministre répond: « C’est à chacun de dire ce qu’il entend faire ».

3 Commentaires

  1. Mais de quel droit se permet-elle de traiter Jean-Marie BIGARD d’alcoolique?
    Visiblement, ils n’ont plus d’argument pour justifier leurs exactions.
    Continuons à résister, la victoire approche.

  2. C est tellement facile de s en prendre au messager ..de le faire passer pour un fou …on connait vos méthodes !! C est Vous et tous vos sbyres les tarés !!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici