Me Di Vizio condamné à six mois d’interdiction d’exercer avec sursis pour propos « grossiers »

Fabrice Di Vizio était poursuivi pour avoir manqué « aux principes essentiels de la profession d’avocat » et notamment pour avoir tenu sur son compte Twitter et dans l’émission Touche pas à mon poste (TPMP) sur C8 des propos « grossiers »« vulgaires » et « offensants ». Pour avoir prononcé « abruti » et « con », Me Di VIzio a écopé du Conseil de l‘ordre des Avocats de six mois d’interdiction d’exercer avec sursis.


De son côté, Emmanuel Macron n’a pas été poursuivi ni condamné pour avoir dit, sur le site du Parisien, vouloir « emmerder les non-vaccinés » ou le SMS « Tiens bon, on les aura ces connards ». D’un côté, un avocat est responsable pénalement de l’élégance de son langage, de l’autre un président peut se lâcher sans crainte. Fabrice Di Vizio en a tiré très logiquement la conséquence. Il a donc annoncé se présenter à la prochaine présidentielle !

Le choix du niveau de langue du président Macron a libéré la parole populaire. Ainsi les Oranais l’ont-ils accueilli sur le même registre, lors de sa visiteen le traitant très simplement d’« enculé ». Il ne l’a d’ailleurs pas mal pris. Le DJ Marc Rebillet a salué de la même façon sa présence au festival du Touquet, et a gaiement repris le même refrain sur la scène de l’Olympia. Ce n’est pas vraiment un scoop, mais ça fait plaisir, alors on vous remet la vidéo (ci-dessous).

Sourcelemediaen442