« Méfions-nous des images »: Zemmour appelle à « la prudence » face au massacre de Boutcha

Interrogé sur les images du massacre de Boutcha, le candidat Reconquête Éric Zemmour a appelé à « la prudence » en attendant les conclusions de l’enquête internationale censée clarifier les circonstances ayant entraîné la mort de dizaines de civils dans les rues de cette banlieue de Kiev.

Les images de la ville de Boutcha révèlent au monde entier des atrocités commises par l’armée russe sur les populations civiles » —, le candidat sous la bannière Reconquête fait marche arrière et mesure ses propos. « Je pense qu’il faut être prudent. Il faut être sûr que ces massacres sont le fait des troupes russes […] Massacrer comme ça des civils, ce sont des crimes de guerre mais soyons prudents (…) L’émotion est légitime, c’est horrible de voir ces gens massacrés, mais je dis, méfions-nous des images. On se souvient de Timisoara, on se souvient de la guerre en Irak, il y a eu beaucoup de manipulations d’images », a-t-il avancé.