Michel Onfray compare les non-vaccinés à des contaminateurs du Sida et des violeurs de jeunes filles

Le philosophe s’est mis du jour au lendemain avec le camp d’en face en se positionnant pour la picouse et le Pass sanitaire et critique désormais ceux qui ne se soumettent pas à la dictature sanitaire, comme étant des capricieux « d’enfants rois ».

Pour Onfray, les non-vaccinés sont « Des racailles, des contaminateurs conscients d’avoir le Sida ou des violeurs de jeunes filles. » Rien que ça !

4 Commentaires

  1. Pourquoi ce matraquage de fausses affirmations ?
    Ce n’est pas un droit de propager une maladie en toute conscience. Comme de propager le sida volontairement. Ce n’est pas non plus un droit de violer qui que ce soit.

    Par contre, ne pas porter le masque pour désobéir à des lois liberticide est un droit, quand aucune étude scientifique n’existe à son sujet. Ni sur son efficacité, ni sur les risques sanitaires, psychiques et respiratoires occasionnés.
    Je ne confie tout simplement pas ma santé à un politique, un commercial ou un philosophe.

    Et c’est un droit souverain lorsqu’il s’agit de refuser l’injection d’un vaccin aux procédés totalement inconnus pour notre médecine et pour notre avenir. Surtout quand il s’agit de manipulation génétique.

    Sur toute la planète, des pays entiers abandonnent les mesures de restriction.

    Je ne comprends cet amalgame extrémiste. Surtout venant d’un tel érudit.
    Cela ne fait qu’ajouter un peu plus de confusion.

    La peur n’empêchera toujours pas le bonheur. Nous ne sommes pas tous dupes 🙂

  2. Bon, quelque chose ne va plus.
    Je suis sidéré d’entendre de tels propos pour la raison suivante.
    #1 Ce virus a été fabriqué en labo, il est donc artificiel, pour l’instant il a une charge virale faible en sida qui un jour sera remplacé par une charge qui peut être ébola (on peut s’interroger)
    #2 Le vaccin ne protège pas du covid, il a des effets secondaires inconnus par manque d’essais cliniques
    #3 Comment peut-on considérer un non-vacciné comme un porteur de la maladie que nous ne connaissons pas.
    #4 Jusqu’au jour d’aujourd’hui, il y a des personnes atteintes du covid (sans hospitalisation) qui ont été vaccinées postérieurement, leur état de santé pour certaines va dans l’état du covid long et dont personne dans le domaine médical ne connait l’évolution.
    #5 Une personne qui n’a jamais contracté le covid qui de surcroît n’a jamais été vaccinée peut être considérée comme personne forte dans le sens système immunitaire.
    #6 Une personne qui n’a jamais contracté le covid qui de surcroît a été vaccinée peut être considérée comme personne faible ou à risque dans le sens système immunitaire, puisque personne dans le domaine médical ne connait la réaction à moyen et long terme du vaccin.

    Au final, comparer les non-vaccinés à des contaminateurs du Sida et des violeurs de jeunes filles (dixit michel onfray qui a été vacciné) est une pathologie grave, peut-être est-ce là une réaction chimique du vaccin qu’on lui a administré.
    Peut-être considère t-il qu’il a fait une erreur manifeste en demandant le vaccin auquel cas il rejette la faute sur les non-vaccinés (pourquoi pas), il peut aussi considérer que vacciné, il protège les non-vaccinés, ce qui n’est pas établi.
    C’est à dire qu’il pense être devenu un galérien de par sa vaccination et comme nous sommes tous dans la même galère, il convient alors que tout le monde se fasse vacciner, ce qui peut s’apparenter au suicide collectif.
    Il faut développer ce sujet avec lui, ce doit être très intéressant et surtout très démonstratif quant à sa personnalité.

Comments are closed.