in

Une militante végan chassé par un agriculteur après avoir «sauvé» 16 lapins

militante végan

Une militante vegan affirme avoir été la cible de coups de feu provenant d’un fermier excédé d’avoir vu plusieurs de ses lapins être relâchés dans la nature.

Une influenceuse britannique, également militante vegan, ayant plus de 40.000 abonnés sur Instagram. Il y a quelques jours, elle a publié un post dans lequel elle affirme avoir été agressée en Espagne après avoir relâché seize lapins dans la nature, quatorze selon la police, lors d’une opération coup de poing.

Selon elle, le fermier des lapins se serait directement montré « très agressif » et aurait tenté de frapper les quinze activistes présents sur place. Mais la situation a vraiment dégénéré une fois que ces derniers se sont remis en route. Le fermier les aurait en effet poursuivis sur l’autoroute, avant de les forcer à s’arrêter grâce à d’autres véhicules effectuant un barrage. Le ton serait monté et les forces de l’ordre ont dû intervenir.

 

Dans la vidéo, la militante végan a décrit les événements de cette journée et déclaré qu’après que le groupe avait sauvé les lapins que l’agriculteur les avait agressé. La vitre a probablement été frappée par un « objet puissant » en raison de l’impact du verre plutôt que par un coup de fusil de chasse.

L’activiste a décrit  l’agriculteur comme étant «extrêmement agressif» et a eu recours à «étrangler les  activistes » à la suite de l’incident. Un total de 15 activistes de nationalités espagnol,  turc, français et belge

Après que la police ait demandé aux activistes de partir , Mia a déclaré qu’ils avaient été poursuivis par des agriculteurs qui roulaient à une vitesse de 124 km / h sur une autoroute.

Lire aussi :

Espagne : un collectif végan antispéciste, transféministe sépare les poules des coqs pour éviter les « viols »

Source : Dailymail

visa américain

Le visa américain peut être refusé si vous (ou même vos amis) critiquez la politique américaine

D’après le prince saoudien L’Arabie saoudite peut détruire l’Iran en 8 heures