Miracle : le PDG de Pfizer promet un vaccin qui fonctionnera contre des variants encore inconnus

Albert Bourla, président-directeur général de Pfizer, était l’invité de David Westin sur Bloomberg dans l’émission Balance of Power. L’occasion de présenter son livre Moonshot. Le titre peut être traduit par Objectif Lune. Autrement dit Albert Bourla nous promet la Lune avec l’exemple de magnifiques progrès réalisés dans le développement de la vaccination via un quatrième rappel, sans compter les efforts pour vacciner les réfugiés d’Ukraine. Tout un programme de charlatan, puisque c’est sous l’accusation de charlatanisme que Pfizer a été dix-neuf fois condamné (sur soixante-quinze condamnations, avec un total de dix milliards de dollars d’amendes) !

Très humble, Albert Bourla souligne ce qu’il appelle dans son ouvrage, le miracle Pfizer : fabriquer deux cents millions de doses en un an. Il est devenu par la même occasion un miraculeux milliardaire. Loin d’en avoir terminé avec les variants, Bourla met en place avec son équipe un nouveau genre de vaccin révolutionnaire capable de combattre les anciens variants comme les nouveaux variants. Quid de comment combattre un virus dont on ne connaît pas la matrice ? Pfizer disposera bientôt de données sur l’efficacité d’un quatrième vaccin covid, qu’il soumettra à la FDA américaine. Réponse début avril. Un vaccin de trois doses devrait aussi être disponible en avril pour les enfants de moins de cinq ans.

La suite du programme vaccinal risque de déplaire aux Français à la rentrée. Entre l’augmentation du prix de l’essence, du gaz, des matières premières…. et l’obligation vaccinale, ça va commencer à faire beaucoup.

Le Média en 4-4-2