Moins cons que les médias mainstream : 52 % des Français sont pro-Russes

Dans le cadre de la semaine consacrée à la presse et aux médias, une enquête de l’IFOP s’est penchée sur l’adhésion des Français aux arguments russes utilisés pour justifier l’invasion de l’Ukraine.

De cette enquête de l’IFOP, il ressort que 52% des sondés croient à au moins l’une des thèses russes sur l’origine du conflit en Ukraine. 28% pensent par exemple que l’intervention russe est soutenue par des Ukrainiens russophones souhaitant se libérer des persécutions qu’ils subissent. Et 10% disent croire que « l’Ukraine est gouvernée actuellement par une junte infiltrée par des mouvements néonazis », alors que le président Zelenski a été élu démocratiquement et que les représentants de l’extrême droite ont recueilli 2% des voix aux dernières élections en Ukraine.

Selon ce sondage IFOP, les plus perméables aux discours du chef du Kremlin, Vladimir Poutine, sont les sympathisants de Jean-Luc Mélenchon et d’Éric Zemmour.