Mort de Victorine: le suspect reconnaît avoir étranglé la jeune femme

Mort de Victorine

Victorine a été tuée par étranglement, selon les aveux du meurtrier, qui explique qu’il était « en colère ». Il aurait tenté de violer l’étudiante de 18 ans avant son crime. Ludovic, 25 ans, encourt la prison à perpétuité.

L’homme de 25 ans interpellé mardi dans le cadre de la mort de Victorine a reconnu « son implication dans le meurtre de la jeune femme », a confirmé le procureur de Grenoble, Eric Vaillant, lors d’une conférence de presse ce jeudi. Le suspect reconnaît avoir étranglé Victorine, a-t-il développé.

« Nous sommes soulagés de l’avancée de cette avancée majeure de l’enquête qui a permis l’arrestation d’un suspect », a annoncé le procureur.

Les premières déclarations de Ludovic Bertin

lors de l’une des auditions ont permis de retrouver les vêtements et chaussures qu’il portait le soir de la disparition de Victorine. L’individu les avait jetés dans un conteneur dans une ville voisine.

Des analyses ADN sont en cours pour comparer celui du suspect aux traces découvertes sur les lieux où été retrouvée Victorine.

Xi Jinping ordonne à l’armée de se préparer à la guerre alors qu’un navire de guerre américain croise dans le détroit de Taïwan

Le Pr. Toussaint critique fortement le couvre-feu imposé par Macron et parle de dégats monstrueux