Myriam Palomba en colère sur TPMP : « C’est inhumain… On traite les non-vaccinés comme de la merde ! »

La journaliste déplore la gestion de la crise et de la haine envers les non-vaccinés. « Je trouve ça insupportable que l’on traite les gens d’antivax et quand j’entends des trucs immondes sur les antivax, qu’ils doivent crever en réanimation, qu’on est là pour les emmerder. Je suis révoltée ! » Myriam Palomba se présente. Elle est journaliste. Elle regarde les chiffres covid et en déduit que « le vaccin c’est un échec, aujourd’hui il y a trois mille huit cents personnes en réanimation, la majorité sont des gens vaccinés, la majorité a plus de 85 ans, 45 % souffrent d’obésité ».

Myriam continue d’exprimer sa colère dans un silence est quasi religieux, sur un plateau comme buvant des paroles censées. « Et surtout je vois des trucs sur les réseaux sociaux qui me font bouillir, d’une inhumanité. Je vais vous dire franchement j’en ai chialé. Moi, mes gosses ça fait douze ans qu’ils portent le masque sur la tronche. Là, on me demande de les tester tous les deux jours. Alors un truc dans le nez, alors qu’ils ne risquent strictement rien avec le covid, pour moi c’est de la maltraitance. En quoi ça justifie qu’on prive tout un tas de gens et qu’on les traite comme de la merde ? »

Source 

  1. Je ne l approuve pas, moi mon mari a fini dans un ehpad, je ne trouvais pas d infirmieres pr le soigner a domicile apres maintes recherches internet, telephone etc etc, il était soigné a domicile par une petite equipe de 2 infirmieres liberales non vaccines, il était sur un lit medicalisé on nous prone de garder nos malades a domicile, cela fesait 5 ans que je m en occupé avec leur aide, suite a une complication mon epoux fut hospitalisé, au bout de 2 mois ; retour a la maison , elles m ont annoncé qu il ne fallait plus conter sur elles et que je devais trouver d autres infirmieres. Impossible combat pr finir seule solution ehpad. Refus categorique des cabinets d infirmieres
    elles etaient surbooké, une seule continue pr moi 3 x par semaine , pas vacciné, et esperant attraper le covid pr avoir une attestation pr pouvoir continuer a travailler

Vincent Trémolet du Figaro : « Les non-vaccinés sont les boucs émissaires d’un chaos organisé par le gouvernement »

Un père non vacciné perd temporairement le droit de voir son enfant