Nicolas Dupont-Aignan : « D’un côté on a un Conseil constitutionnel qui autorise un Pass sanitaire pour les gens honnêtes…. »

« On est dans une inversion des valeurs dans notre pays ahurissante« 

Nicolas Dupont-Aignan ne manque pas de rappeler le refus de la majorité pour la surveillance renforcée, et notamment « le bracelet électronique automatique pour les sorties de terroristes« . Outre le refus de la majorité, un « dispositif très souple » a été mis en place, que « le Conseil constitutionnel a annulé« . « On est dans un pays de fous. »

« D’un côté on a un Conseil constitutionnel qui autorise un Pass sanitaire pour les gens honnêtes et qui annule une disposition qui était pour les terroristes sortant de prison pour que pendant un an ou deux ils aient l’obligation d’avoir un bracelet électronique. » Pour le député de l’Essonne, « on est dans une inversion des valeurs dans notre pays ahurissante« . Il juge que tout est lié à une non réalisation de la part d’une certaine « élite » qui n’aurait pas compris que « ce sont des gens qui sont en guerre contre nous« . Sans « mesures rapides beaucoup plus fortes« , Nicolas Dupont-Aignan déclare qu’on « aura d’autres attentats« .

Des super-riches financent un mystérieux laboratoire pour découvrir l’immortalité

L’Institut Pasteur rétracte son étude bidon sur le pass sanitaire