in

Notre Dame de Paris : le général missionné par Macron demande à l’architecte de «fermer sa gueule»

« Qu’il ferme sa gueule ! » Le général Jean-Louis Georgelin répond, sans détour, à la prise de position de Philippe Villeneuve, architecte en chef des monuments historiques, qui souhaite reconstruire la flèche à l’identique.

Sur le moment, la formule a fait rire les députés réunis pour auditionner le général Georgelin.

Avant de laisser place à la stupeur, y compris au ministère de la Culture.

Nommé « préfigurateur de l’établissement public chargé de la conservation et la restauration de la cathédrale Notre-Dame de Paris » par Emmanuel Macron, Jean-Louis Georgelin était entendu mercredi par la commission des Affaires culturelles.

C’est au cours de cette audition qu’il a finalement été interrogé sur la reconstruction, à l’identique ou pas, de la flèche de l’édifice.

Et singulièrement sur la position de Philippe Villeneuve, architecte en chef des monuments historiques, qui a répété à plusieurs reprises qu’il souhaitait reconstruire la flèche à l’identique.

La réponse du général Georgelin ? « Je lui ai déjà expliqué plusieurs fois et je lui redirai : qu’il ferme sa gueule et nous avancerons en sagesse pour que nous puissions sereinement faire le meilleur choix pour Notre-Dame, pour Paris et pour le monde. »