Le Président américain s’est offert un lapsus de plus, en déclarant que «plus de 350 millions d’Américains» avaient été vaccinés contre le Covid-19. Or, la population des États-Unis ne dépasse pas les 332 millions d’habitants.

Joe Biden a de nouveau amusé les internautes en parlant de la campagne de vaccination contre le Covid-19 lors d’un point de presse vendredi à la Maison-Blanche. Il y a affirmé à plusieurs reprises que plus de 350 millions d’Américains avaient été vaccinés. Le Bureau du recensement des États-Unis estime que la population du pays s’élève à 331,4 millions d’habitants.

En répétant ce chiffre erroné, M.Biden a même vérifié ses notes en disant: «Eh bien, c’est quoi le chiffre? Je vais me rappeler… 350 millions d’Américains ont déjà été vaccinés. Ils vont bien».

Il voulait dire «doses administrées»

Dans le sténogramme de cette intervention publiée sur le site de la Maison-Blanche, il a été ajouté entre crochets qu’il s’agissait en fait des doses administrées aux Américains.

En effet, les dernières données des Centres pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC) montrent qu’un peu moins de 349 millions de doses ont été administrées au total. Deux des trois vaccins autorisés pour utilisation aux États-Unis nécessitent l’injection de deux doses. Elles ont été administrées à environ 193 millions de personnes. Plus de 70% d’adultes ont reçu au moins une injection de vaccin.

Via : Sputnik