Novak Djokovic assure qu’il est prêt à renoncer Roland-Garros et Wimbledon plutôt que de se faire vacciner

Dans une interview à la BBC, la première depuis la pantalonnade de Melbourne, le Serbe défend sa «liberté». Tout en niant être antivax et assurant s’être déjà fait vacciner dans sa vie.

C’est confirmé : Novak Djokovic n’est pas vacciné. C’est lors d’un entretien accordé à la BBC le 15 février que le tennisman a confirmé l’information, soulignant être attaché à sa liberté de conscience, même si cela devait signifier renoncer à d’autres compétitions telles que Roland-Garros et Wimbledon. «Avec toutes les informations en ma possession, j’ai décidé de ne pas prendre ce vaccin, pour le moment», a-t-il déclaré.

«Je soutiens la liberté de vous faire vacciner ou non», a poursuivi le sportif. «Je n’en ai pas parlé plus tôt et je n’ai pas rendu public mon dossier médical parce que j’ai le droit de garder ça privé. Mais puisque je vois qu’il y a de fausses conclusions, je pense qu’il est important de prendre la parole pour justifier certaines choses», a-t-il encore ajouté.

«La prise de décision sur ce que je mets ou non dans mon corps est plus importante que n’importe quel titre. J’essaye d’être le plus possible en phase avec mon corps», s’est encore

La Russie retire des troupes de la frontière ukrainienne après que les médias aient affirmé qu’une invasion était imminente

Alain Houpert : « Ce gouvernement est un canard sans tête »