« On est crevé ! »: des députés s’inquiètent de leurs courtes vacances

A peine élus, et après seulement deux semaines et demie de session parlementaire, des députés ont besoin de vacances. Après près d’un an de campagne, certains s’inquiètent de congés retardés par la loi pouvoir d’achat. D’autres ont déjà tout prévu, quitte à laisser une chaise vide quelques semaines.

La session parlementaire à peine commencée, et les députés veulent déjà des vacances. « On est crevé ! »: voilà ce qui résume l’état d’esprit de nos parlementaires qui, pour beaucoup, ont un an de campagne électorale dans les pattes. S’il y a cinq ans, les vacances des parlementaires étaient plutôt studieuses, ce sera moins le cas cette année, avec du repos au programme.

« On n’a pas arrêté de bouger. Il faut que l’on se pose. Pour bien travailler, on doit être reposé » explique à RMC un nouvel élu Nupes.

« On ne va pas presque pas avoir de vacances » s’inquiète la collaboratrice de l’un d’eux, qui note que « les universités d’été vont vite arriver ».

Leave a Reply

Laisser un commentaire

Avatar

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pour la première fois depuis 2002, 1 Dollar américain équivaut à 1 Euro

L’Échiquier mondial : L’OTAN et l’Union européenne sont elles devenues des forteresses imprenables