in

«On est en train de nous achever» : le coup de sang d’Etchebest sur la fermeture des restaurants

Le chef Philippe Etchebest a poussé un puissant coup de gueule contre les nouvelles mesures stipulant la fermeture des restaurants et des bars après 22h. La profession craint la généralisation de la fermeture totale.

«Qu’est-ce qu’il va se passer après 22h ? Le virus s’arrête de circuler ? Je n’y crois pas une seconde. Ça devient insupportable maintenant, je pense». Le chef Philippe Etchebest a poussé un coup de gueule après l’annonce de la fermeture imposée des bars et des restaurants dans 11 villes de France après 22h. Une décision gouvernementale qui vise à enrayer la recrudescence des cas de Covid-19.

Sur l’antenne de RMC, le cuisinier bordelais a exprimé son ras-le-bol face à ce «coup de massue» qu’on porte à sa profession. «On est montrés du doigt alors qu’on n’a rien fait de mal. Je pense qu’aller au restaurant, ce n’est pas plus dangereux que d’aller au supermarché ou de prendre le métro ou le bus. Les protocoles qui nous ont été demandés sont appliqués à 95%», tonne-t-il, ajoutant que ceux qui ne respectent pas les mesures doivent être sanctionnés «mais on ne peut pas payer le mauvais comportement de certains et en faire une globalité, ça c’est pas possible, on est en train de nous achever». Philippe Etchebest rappelle que les deux mois et demie de fermeture pendant le confinement ont déjà été difficiles pour la profession et avec ces nouvelles mesures, «on nous enfonce la tête sous l’eau», dénonce-t-il.

A la question de la journaliste Apolline de Malherbe lui demandant s’il était prêt à se rebeller, le chef étoilé tempère tout en appelant les syndicats à monter au créneau en première ligne. «Ce sont eux qui ont le pouvoir de faire quelque chose pour l’ensemble de la profession», rappelle-t-il.

Source 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0