Palestine: la CPI ouvre la voie à une enquête sur d’éventuels crimes de guerre, « c’est du pur antisémitisme » selon Netanyahu


Le premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a estimé samedi que la décision de la Cour pénale internationale (CPI) de se déclarer compétente pour juger des faits survenus dans les Territoires palestiniens occupés était « purement et simplement de l’antisémitisme ».

L’instance a expliqué vendredi soir avoir « décidé à la majorité que la juridiction territoriale de la Cour pour la situation en Palestine (qui en est membre depuis 2015, NDLR) s’étendait aux territoires occupés par Israël depuis 1967 ».

« Quand la CPI enquête sur Israël pour de faux crimes de guerre, c’est purement et simplement de l’antisémitisme », a affirmé M. Netanyahu dans un communiqué.

Fatou Bensouda, procureure du tribunal international créé en 2002 et qui a son siège à La Haye, doit quitter son poste en juin et souhaite que la CPI prenne le relais d’une enquête préliminaire de cinq ans à la suite de la guerre de 2014 dans la bande de Gaza.

Cette enclave palestinienne de deux millions d’habitants a été le théâtre de trois conflits armés (2008, 2012, 2014) depuis sa prise de contrôle en 2007 par les islamistes du Hamas.

La CPI « prétend que lorsqu’Israël, un Etat démocratique, se défend contre des terroristes qui assassinent nos enfants et envoient des roquettes sur nos villes, nous commettons un crime de guerre », a relevé M. Netanyahu, faisant allusion au conflit de 2014 au cours duquel plusieurs milliers de roquettes ont été tirées depuis Gaza sur Israël.

Cette guerre a fait 2 251 morts côté palestinien — en majorité des civils — et 74 du côté israélien, essentiellement des soldats.

« La CPI refuse de mener des enquêtes sur des dictatures brutales comme l’Iran et la Syrie qui commettent des atrocités affreuses presque quotidiennement », a critiqué M. Netanyahu.

Il avait déjà réagi vendredi peu après l’annonce de la CPI, la qualifiant d’« organe politique » nuisant « au droit des démocraties à se défendre contre le terrorisme ».

Source


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0

[VIDEO] « Les gamins d’aujourd’hui vivent mieux que jamais » selon Laurent Alexandre

Christine Lagarde juge « inenvisageable » l’annulation de la dette Covid-19