Palestine : Les Chrétiens décident d’annuler les célébrations de Noël à cause des massacres qui ont lieux à Gaza

Une église de Bethléem a créé une crèche représentant la situation dans la bande de Gaza déchirée par la guerre à l’approche de Noël, en réaction à l’attaque brutale d’Israël contre l’enclave palestinienne.

La crèche de l’église évangélique luthérienne de Noël présente un bébé jouet enveloppé dans le keffieh palestinien traditionnel et placé au milieu de débris et de décombres.

Le keffieh symbolise l’identité, l’histoire et la lutte des Palestiniens, tandis que les débris représentent la destruction de Gaza, où plus de 16 000 personnes ont perdu la vie lors de la guerre menée par Israël, la plupart étant des enfants et des femmes.

Le petit bébé, qui est censé représenter Jésus, symbolise également les milliers d’enfants ensevelis sous les décombres à Gaza.

Le révérend docteur Munther Isaac, pasteur de l’église, a partagé son idée avec la congrégation et ensemble, ils ont construit la crèche la semaine dernière.

« Ce fut une expérience émouvante pour nos familles, certaines personnes étaient en larmes », a déclaré le pasteur Isaac au New Arab.

Bethléem est reconnue comme le lieu de naissance de Jésus. Chaque année, des milliers de personnes affluent dans cette ville de Cisjordanie pour célébrer sa naissance.

Lire aussi : Guterres exhorte le Conseil de sécurité à agir pour éviter une catastrophe humanitaire à Gaza

S’abonner
Notification pour
Avatar
guest
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
KC
KC
6 mois il y a

… il est malheureusement évident que depuis X décennie que ceux-ci n’ont pas saisie la profondeur du Message Christique qui à traversé les époques encore moins les signes eschatologique qui en tant qu’officiers d’autel auraient dû les amenés à une certaine prudence ; Ce n’est pas faute d’avoir essayé ? Sans compté , que sait comme au Liban ou en Arménie une magnifique communauté de gens et de personnes . Comme dans certain rêve , partir peut signifier un retour à la source originelle et la destruction de ceux qui les persécutes ???

Le président du CRIF critique la célébration de Hanouka à l’Élysée, pourtant, il était présent et chantait avec les rabbins

Médias britanniques : après les poignées de main de Poutine aux Émirats arabes unis, son refus de serrer la main de l’ambassadeur britannique semble insultant