Il n’est pas nécessaire de fournir les éboueurs en protections spécifiques face au nouveau coronavirus au-delà des gestes de prudence en vigueur, a estimé ce jeudi 2 avril la ministre de la Transition écologique Elisabeth Borne, évoquant au passage une chute de la collecte des ordures.

Il n’y a pas besoin d’avoir des équipements de protection particuliers” en matière de collecte des ordures ménagères, a déclaré Elisabeth Borne lors d’une audition dématérialisée au Sénat.

La ministre se réfère à un avis du Haut Conseil de la Santé publique, sollicité sur ce point par le gouvernement. Selon lui, les gestes “barrières”, demandés à l’ensemble des Français, sont suffisants, comme le fait de maintenir une distance d’un mètre entre deux personnes.
Ce sont “les bons gestes, y compris pour les salariés qui interviennent dans la collecte et le tri des déchets”, a insisté la ministre.

De fait, elle a remarqué que les entreprises du secteur avaient réorganisé le travail de manière, par exemple, à ce qu’il n’y ait pas plus de deux personnes à la fois dans la cabine d’un camion d’éboueurs. […]

news.yahoo