in

Pascal Bruckner : « Il faut fixer l’âge de la retraite à 70 ans »

Emmanuel Macron doit trouver le temps de lire le dernier livre de Pascal Bruckner, Une brève éternité, philosophie de la longévité. Non que le président de la République soit concerné personnellement par la thèse qui y est développée : l’essayiste constate que, pour la première fois dans l’histoire de l’humanité, nous bénéficions d’un « été indien de la vie » – une nouvelle période de l’existence qui s’ouvre à la cinquantaine et peut durer un demi-siècle encore. Des années volées à la mort durant lesquelles l’homme peut profiter comme jamais. Aimer, philosopher… et travailler.

C’est sur ce point qu’Emmanuel Macron et son quasi-quinqua de Premier ministre trouveront un rare réconfort à la lecture de l’ouvrage. Bruckner s’y révèle de fait un fervent partisan de la réforme des retraites. « En Belgique, la retraite sera fixée à 67,5 ans en 2020, pointe l’essayiste. C’est déjà le cas en Allemagne. La réforme Macron devrait donc aller plus loin encore. Si la France veut se distinguer en Europe, il faut fixer l’âge de la retraite à 70 ans. »

La suite sur challenges

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0

Comments

0 comments

On installe les antennes 5G sous les pieds des citoyens …

De la liberté à l’éducation sexuelle: un Français, père de huit enfants, parle de sa vie en Russie.