Pascal Praud demande le départ de Guillaume Meurice de France Inter après une blague sur les forces de l’ordre

Pascal Praud

Ce lundi matin, dans « L’heure des pros » sur CNews, Pascal Praud a de nouveau chargé la première radio de France.

L’animateur a très peu apprécié une blague de Guillaume Meurice, postée sur les réseaux sociaux, se moquant des forces de l’ordre. Le présentateur de la chaîne info a alors appelé la direction de la Maison ronde à licencier le trublion de l’émission « Par Jupiter ».

« Je voulais simplement vous montrer un tweet de Guillaume Meurice. C’est quelqu’un qui se dit humoriste. Il est sur France Inter. Il est payé donc par une certaine manière… par nous ! Voilà, ce qu’il dit », a débuté Pascal Praud, dévoilant à l’antenne le message du comique « ACAB, AllCopsAreBisounours ».

« Je ne sais pas s’il sera sanctionné par sa direction, Laurence Bloch. Je ne sais pas. Mais je trouve ça tellement absolument incroyable. Il dit ‘ACAB’. Qu’est-ce que ça veut dire ? ‘All Cops Are Bastards’. Tous les policiers sont des bâtards« , a-t-il enchaîné.

Il a poursuivi  : « Voilà quelqu’un qui est payé par des fonds publics, qui s’exprime sur une radio publique qui s’appelle France Inter !« . Le présentateur de CNews a précisé que son tweet avait fait réagir un compte baptisé « Commissaire de police », en le citant : « Avez-vous un équivalent de l’IGPN à France Inter ? Comptez-vous réagir ? Après ces manifs violentes contre la police, présentez-vous des excuses ?« . « Voilà ce que France Inter en son sein… A qui France Inter donne la parole ! C’est juste honteux !« , s’est emporté la voix de RTL.

Sur Twitter, Guillaume Meurice a réagi aux propos tenus par Pascal Praud ce matin. « J’ai l’impression qu’on peut plus rien dire… », a-t-il simplement écrit.

https://twitter.com/GMeurice/status/1335893219750633472


Didier Raoult : «Si on s’amusait à faire ce vaccin obligatoire, vous auriez une révolution»

Les possibilités de fichage politique et religieux par la police renforcées en France