Patrick Evrard, directeur d’un centre de transplantation pulmonaire en Belgique: «Greffer un non-vacciné, c’est gaspiller un organe»

Patrick Evrard est le directeur du centre de transplantation pulmonaire de l’hôpital de Mont-Godinne. - Vincent Lorent

Certains centres de transplantation ont suspendu les non-vaccinés contre le Covid des listes d’attente d’une greffe d’organe. À Mont-Godinne, on observe des chiffres alarmants.

Pratiquer une greffe pulmonaire sur un patient non-vacciné au Covid, c’est prendre un important risque de décès. Un constat tiré par Patrick Evrard, directeur du centre de transplantation pulmonaire de Mont-Godinne, qui est une référence en la matière au niveau de la Belgique francophone. «Greffer un non-vacciné, c’est gaspiller un organe», résume-t-il.

Source : sudinfo.be

  1. Certains sont corrompus au plus profond d eux-meme avec l habitude de controler leurs cerveaux par des réflexions et des décisions immorales A force de faire le MAL ca devient NORMAL

  2. Donneurs d’organes, rajoutez une clause sur votre testament (volonté explicite) qui spécifie que votre don ne peut concerner qu’un non vacciné ! Ces merdeux de médecins vont rapidement changer d’avis !

  3. ça s’appelle aussi de l’eugénisme ou transhumanisme.
    Honte à vous les toubibs qui bafouez le serment d’Hypocrate.

    • Ce n’est plus un médecin, ses actes et ses dires, sont ceux d’un criminel, d’un corrompu par les primes perçues en réponse de l’acceptation des ordres des politiques, eux mêmes esclaves de richissimes criminels de l’industrie pharmaceutique !

«Vivre avec le virus»: Après le Danemark, la Norvège lève la plupart de ses restrictions sanitaires anti-Covid

Ukraine : Les États-Unis vont déployer 3 000 soldats en Europe de l’Est