Pékin demande au Pentagone de s’expliquer sur ses laboratoires biologiques en Ukraine

Le porte-parole du ministère des Affaires étrangères chinois, Zhao Lijian, a demandé au Pentagone, le 8 mars 2022, de fournir des explications sur 33 laboratoires biologiques qu’il entretient sous divers noms dans 30 pays.

Les États-Unis, qui sont signataires de la Convention des Nations unies sur l’interdiction des armes biologiques, refusent toute inspection internationale de leurs laboratoires biologiques militaires depuis 20 ans.

La Russie vient de prendre une quinzaine de laboratoires de ce type en Ukraine et y a détruit 320 conteneurs d’agents pathogènes.

« Ces laboratoires biologiques emmagasinent de grandes quantités de virus dangereux, et la Russie a découvert au cours d’opérations militaires que les Etats-Unis utilisent ces installations pour des programmes militaires biologiques », a-t-on accusé.

« En particulier, les Etats-Unis, en tant que partie qui connaît le mieux les laboratoires, devraient publier des informations spécifiques pertinentes dès que possible, notamment sur les virus emmagasinés et les recherches effectuées », a noté M. Zhao, porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères.