Philippe Parola : « Les mesures sociales soit ne servent à rien, soit aggravent les choses »


Sur CNews, Philippe Parola, le chef du service des maladies infectieuses de l’IHU, a développé son point de vue en citant «le meilleur épidémiologiste au monde» selon lui, le professeur John Ioannidis de l’université de Stanford, «qui a fait une conférence sur un an d’expérience aux Etats-Unis» et «qui montre que les mesures sociales soit ne servent à rien, soit aggravent les choses».

« Nous avons invité le meilleur épidémiologiste au monde qui a fait une conférence d’un an d’expérience aux Etats-Unis et qui montre que les mesures sociales soit ne servent à rien, soit aggravent les choses.»

John Ioannidis a effectivement participé à une visioconférence mise en ligne le 20 février par l’institut du professeur Raoult.

Ce dernier avait déjà relayé les travaux du scientifique américain début février, estimant à la suite de la décision du gouvernement français de ne pas reconfiner fin janvier qu’«on voit sur les données produites par l’Insee qu’il n’y a pas d’évidence que les mesures de confinement aient changé en quoi que ce soit la cinétique de l’évolution de la maladie en France».

 


«Totalement inefficaces» : Raoult fustige les mesures prises pour faire face au Covid-19

En Espagne, la Galice va punir ceux qui refusent de se faire vacciner contre le Covid-19