Pologne : Un député éteint un chandelier juif avec un extincteur au Parlement

Pologne

Un député nationaliste polonais a vidé le 12 décembre au Parlement un extincteur sur une hanoukia, le chandelier à neuf branches par lequel les juifs célèbrent Hanoucca. Un acte aussitôt condamné par le Premier ministre Donald Tusk.

Sur des images vidéos reprises ce 12 décembre dans les médias polonais, on voit le député polonais Grzegorz Braun asperger la hanoukia et remplir un hall du Parlement d’un nuage de mousse d’extincteur.

«Une chose inacceptable s’est produite. C’est une honte», a déclaré le Premier ministre Donald Tusk à la presse tandis que le président du Parlement Szymon Holownia a exclu Grzegorz Braun, député du parti nationaliste Konfederacja, d’une réunion parlementaire.

Le chandelier avait été allumé au Parlement à l’occasion des célébrations de la fête de Hanoucca, dite Fête des Lumières, en présence de personnalités juives.

Le président de la Diète, la chambre basse du Parlement polonais, a condamné ce qu’il qualifié de «gifle pour le Parlement polonais». «Tant que je serai président de la Diète, il n’y aura aucune tolérance pour l’antisémitisme, pour les déviations et pour le racisme», a tonné Holownia qui a interrompu les débats.

Sanctions financières maximales

À l’issue d’une réunion de la présidence du Parlement, Holownia a indiqué que Braun avait écopé des sanctions financières maximales et qu’une plainte contre lui allait être déposée devant la justice. Il a précisé que le député encourait une peine allant jusqu’à deux ans de prison.

«Honte ! Un membre du Parlement polonais vient de faire cela. Quelques minutes après que nous avons célébré Hanoucca là-bas», a indiqué l’ambassadeur d’Israël en Pologne, Yacov Livne, sur les réseaux sociaux, publiant une vidéo de Braun en train d’éteindre la hanoukia.

La majorité des groupes parlementaires, dont le principal parti d’opposition parlementaire Droit et Justice (PiS), ont condamné cet acte.

La Diète était en train de débattre du discours de politique générale prononcé le matin par le Premier ministre élu Donald Tusk. Elle doit procéder dans l’après-midi au vote de confiance, quasiment acquis, à son gouvernement pro-européen, qui met fin à huit ans de pouvoir populiste en Pologne.

En mai, Grzegorz Braun avait agressé à coups de microphone l’historien de la Shoah polono-canadien Jan Grabowski, professeur à l’Université d’Ottawa, lors d’une conférence à Varsovie.

source : RT France

S’abonner
Notification pour
Avatar
guest
2 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
KC
KC
6 mois il y a

Accuser les autres de ses propres méfaits , ou d’un prétendu antisémitisme relève de la psychiatrie … Il faut vraiment en finir avec ces parasites talmudique. Nous avons épuisé le seuil de tolérance sur nos terres de la présence de tout ces inutiles . Ni oubli Ni pardon !

fanantina
fanantina
6 mois il y a

Ah ! la vodka, que de crimes commis en ton nom. Celui là a dû biberonner un peu trop. De la prison, c’est cher payé. Alors qu’en France, les racailles tueuses sont laissées en liberté avec le droit de tuer … celui qui est différent et ne se soumet pas à la même idéologie qu’elles … monstrueux

France-Gaza : Un plan «abracadabrantesque» français pour la cessation des hostilités à Gaza

Le service Check News fr affirme avoir démonté une multitude de fakes news sur le 7 octobre