Pour assurer son bien-être, l’Occident recourt « à des méthodes néocoloniales », dit Poutine

La veille de sa visite à Pékin, Vladimir Poutine a donné une interview à l’agence Chine nouvelle. Prévu pour les 16-17 mai, ce déplacement sera le premier depuis son investiture.

Voici les points clés de l’interview de Vladimir Poutine à l’agence Chine nouvelle:

Sur les relations Russie-Chine

  • Le partenariat stratégique russo-chinois repose sur les principes d’égalité et de confiance, de respect mutuel de la souveraineté et de prise en compte des intérêts de chacun.
  • Les relations commerciales entre Moscou et Pékin se développent rapidement. Ainsi, les échanges économiques sont actuellement d’environ 20.000 milliards de roubles, soit 219 milliards de dollars. Ils ont doublé au cours des 5 dernières années. Plus de 90% des règlements entre entreprises sont effectués en monnaie nationale.
  • Les deux pays soutiennent fermement les principes de la diversité culturelle et plaident pour la préservation de l’identité nationale.
  • La Russie évalue positivement l’approche de Pékin face au conflit ukrainien, la Chine comprend ses véritables causes profondes.

Sur le conflit ukrainien et la situation globale

  • L’Occident ferme les yeux sur les attaques terroristes ukrainiennes sur le territoire russe.
    La Russie, comme auparavant, est prête à un dialogue fondé sur les garanties de sécurité pour Moscou et en tenant compte de ses intérêts. Par contre, l’Ukraine et ses parrains ne sont pas prêts à une négociation égale, honnête et ouverte.
  • Le principal problème des négociations sur l’Ukraine est la fiabilité des garanties, puisque l’Occident s’est éloigné d’un ordre mondial fondé sur le droit international.
  • Les élites occidentales tentent de « punir » la Russie, de l’isoler, de s’approprier illégalement ses actifs.
  • La Russie et ses partenaires ne sont pas satisfaits de la situation dans le monde lorsque l’Occident refuse aux autres nations le choix avec qui coopérer.
  • Les pays occidentaux « cherchent à assurer leur bien-être aux dépens des autres États, en recourant pour cela à des méthodes néocoloniales ».

Source : sputniknews

1 Comments

Leave a Reply
  1. L’occident comme ses commanditaires, OTAN et autres est complètement pourri … un gros nettoyage s’impose je me désolidarise totalement de ces voyous … Monsieur Poutine a raison de dénoncer leurs exactions d’autant plus qu’il est hors de leur portée … une proie autrement moins facile que Monsieur Fico … pour ces tarés

Laisser un commentaire

Avatar

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Itamar Ben-Gvir

Itamar Ben-Gvir, ministre israélien de la Sécurité nationale : « retourner à Gaza maintenant ! Retourner dans notre terre sainte »

Tentative d’assassinat sur le Premier ministre slovaque pro-russe : Robert Fico est entre la vie et la mort