Pascal 64 ans, motard et Gilet jaune écope d’une peine aménageable d’un an de prison pour avoir décroché les drapeaux européens d’une mairie dans les Alpes-Maritimes et s’être rebellé lors de l’interpellation.

Selon les informations de CNews et Nice-Matin, un homme de 64 ans a écopé le 28 mai d’une peine aménageable d’un an de prison pour avoir décroché quatre drapeaux européens ornant la façade de l’hôtel de ville à Saint-Martin-Vésubie (Alpes-Maritimes) le 6 mai, avant de se rebeller lors de son interpellation sous l’emprise de l’alcool, toujours selon cette même source.

Selon CNews, le prévenu a d’ailleurs justifié son geste par un propos politique en rappelant le vote négatif des Français au référendum portant le projet de traité constitutionnel européen en 2005.

Il a également qualifié son geste de «pitrerie» tout en reconnaissant une erreur. Il a notamment eu une parole malheureuse à l’égard d’une des deux femmes gendarmes qui l’ont interpellé, la qualifiant de «cocotte».

Contacté par téléphone, l’avocat du prévenu, maître Philippe Boufflers, a rappelé que le procureur avait demandé deux ans de prison ferme avec un mandat de dépôt à l’encontre du Gilet jaune. L’homme a également été condamné aux dépens et à verser 500 euros à chacune des deux militaires en plus de la peine de privation de liberté aménageable.

Lire la suite

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici