in

Pour Jean Castex, l’anonymat sur les réseaux sociaux rappelle le «régime de Vichy»

Le nouveau premier ministre Jean Castex estime que l’anonymat sur les réseaux sociaux est «quelque chose de choquant». «C’est un sujet dont il va falloir que l’on s’empare», a-t-il indiqué au Parisien.

Avant d’être nommé à Matignon, Jean Castex n’était pas un adepte des réseaux sociaux. Le premier ministre a dû s’y résoudre pour mettre en avant ses nouvelles fonctions. Dans un entretien au Parisien paru ce jeudi, il explique toutefois s’en méfier, pointant du doigt l’anonymat qu’il qualifie comme «quelque chose de choquant». «On peut vous traiter de tous les noms, de tous les vices, en se cachant derrière des pseudonymes», déplore-t-il, allant jusqu’à comparer les réseaux sociaux au «régime de Vichy».

«Le complotisme, la circulation de fausses informations, cela reflète le fait qu’une partie de notre société ne fait plus confiance aux pouvoirs publics, à ‘ceux qui gèrent’. Aujourd’hui, les gens se disent spontanément que les politiques mentent », analyse le nouveau premier ministre. «À la tête de ce gouvernement, ma modeste contribution sera justement d’essayer de restaurer la confiance», a-t-il promis. […]

Jean Castex assure toutefois que cela ne sera pas la «priorité». […]

Le Figaro