« Pourquoi vous nous prenez pour des cons ? » : Poutine s’interroge sur les prétentions de l’Occident


Vladimir Poutine a rappelé que ce n’est pas la Russie qui se retirait d’accords internationaux et qui possédait tout un réseau de bases militaires à travers le monde. Répondant à une question d’un journaliste de la BBC, il lui a demandé pourquoi l’Occident prenait les Russes « pour des cons ».

Lors de sa grande conférence de presse annuelle tenue pour la 16e fois ce jeudi 17 décembre, le président russe a commenté les prétentions de l’Occident à l’égard de son pays et portant sur le domaine militaire. Il a rappelé que les États-Unis s’étaient progressivement retirés de plusieurs ententes internationales, notamment du traité ABM (missile antibalistique) et de celui sur les forces nucléaires à portée intermédiaire (FNI).

« Ensuite, ils sont sortis du traité Ciel Ouvert. Que nous reste-t-il ? Je ne veux pas vous poser cette question, mais qu’a-t-on à faire dans ce contexte ? Laisser les choses telles qu’elles sont ? Vous, en tant que pays de l’OTAN, vous allez survoler notre pays et tout transmettre au partenaire américain. Et nous, nous devons être privés de cette option pour le territoire américain ? Vous êtes intelligents, mais pourquoi vous nous prenez pour des cons ? Pourquoi vous considérez que nous ne pouvons pas analyser des choses aussi élémentaires ? », lance Vladimir Poutine au journaliste de la BBC qui lui a demandé si la Russie se sentait responsable de la détérioration des relations avec l’Occident.

Par ailleurs, le président russe a mentionné l’existence d’autres questions qui suscitent la préoccupation de la Russie, notamment l’éventuelle prolongation du traité New Start.

Qui est qui ?  

Vladimir Poutine a en outre rappelé que les États-Unis possèdent un vaste réseau de bases militaires à travers le monde.

« Répondez donc à votre question : qui est blanc et laineux, et qui est piquant et agressif. Nous avons deux-trois bases de déploiement, d’ailleurs sur les axes à risque terroriste : au Kirghizstan, au Tadjikistan, en Syrie. […] Savez-vous quel est notre budget militaire ? 46 milliards. Celui du Royaume-Uni est beaucoup plus important et aux États-Unis il est de 770 milliards ».

source : https://fr.sputniknews.com


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0

[VIDEO] Marc Menant réfute l’efficacité de tous les vaccins et se fait traiter de « complotiste » par Laurent Joffrin

Vaccin Pfizer : une infirmière américaine s’évanouit après avoir reçu une injection contre le Covid