in

« Pourrissons la vie à cette grosse merde puante », quand Booba tacle Zineb El Rhazoui

booba

Sur Instagram, Booba appelle à «pourrir la vie» de Zineb El Rhazoui

Après Julie Griazini c’est au tour de Zineb El Rhazoui. journaliste de Charlie Hebdo, a tenu des propos polémiques qui font fortement réagir. S’exprimant sur les violences survenues à Mantes-la-Jolie et Chanteloup-les-Vignes, l’écrivaine a déclaré : « J’ai vu un peu ce qui se disait sur les réseaux sociaux, les gens de tous horizons étaient absolument unanimes. Il faut que la police tire à balles réelles dans ces cas-là » pour faire face aux émeutes en banlieue.

Zineb El Rhazoui « Il faut que la police tire à balles réelles » (dans les quartiers)

Ces propos provocateurs ne sont pas passer inaperçue, Booba a réagit en publiant l’extrait vidéo sur son compte Instagram accompagné de la légende « Pourrissons la vie à cette grosse merde puante 🙌🏾  #protectzeracaille #racaillusprotectus #niquetamèreparlecul #gestapute #lovewhisky 🏴‍☠️ »

https://www.instagram.com/p/B4hf6HYAHv0

Il n’est pas le seul rappeur à s’être indigné de ce moment sur les réseaux sociaux. PLK, Georgio et Sam’s ont également commenté l’extrait sur leur compte Twitter. 

https://twitter.com/PLK75/status/1191711540782784512?ref_src=twsrc%5Etfw%7Ctwcamp%5Etweetembed%7Ctwterm%5E1191711540782784512&ref_url=https%3A%2F%2Fwww.mouv.fr%2Fbuzz%2Fbooba-tacle-violement-zineb-el-rhazoui-apres-sa-phase-il-faut-tirer-balles-reelles-355252

https://twitter.com/Georgioxv3/status/1191737868865212416?ref_src=twsrc%5Etfw%7Ctwcamp%5Etweetembed%7Ctwterm%5E1191737868865212416&ref_url=https%3A%2F%2Fwww.mouv.fr%2Fbuzz%2Fbooba-tacle-violement-zineb-el-rhazoui-apres-sa-phase-il-faut-tirer-balles-reelles-355252

Via : mouv

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0

Comments

0 comments

Blanchir les policiers. Mediapart révèle comment l’IGPN couvre une « horde sauvage » de policiers qui ont fracassé le crâne d’une femme de 19 ans

Avi Bitton : « les enquêtes sur les violences faites aux gilets jaunes sont anormalement longues »