in

Poutine et Erdogan appellent à respecter un cessez-le-feu à idleb

Au cours des négociations avec Recep Tayyip Erdogan sur la Syrie, Vladimir Poutine a indiqué que les groupes de radicaux avaient pratiquement provoqué la reprise des hostilités dans le pays, ajoutant qu’un document commun avait été concerté sur le règlement.

Les rencontres en comités restreint et élargi sous la présidence des dirigeants russe et turc, Vladimir Poutine et Recep Tayyip Erdogan, ont duré plus de six heures, vient d’annoncer Sputnik.

À l’issue de ses négociations avec Recep Tayyip Erdogan, Vladimir Poutine a déclaré que les groupes de radicaux en Syrie avaient pratiquement provoqué la reprise des hostilités. Il a ajouté que la Russie et la Turquie avaient concerté un document conjoint sur le règlement en Syrie.

«À l’issue de nos négociations, nous avons mis au point un document commun dont les articles seront rendu publics par les chefs des diplomaties. Ce document expose les décisions que nous avons élaborées avec le Président turc, Monsieur Erdogan, au cours de nos consultations qui ont duré plus de six heures», a-t-il souligné.