in ,

Poutine s’attend à de nouveaux raids américains en Syrie

Le président russe a affirmé que de nouvelles «provocations» se préparaient dans certaines régions de Syrie, dans le cadre desquelles des armes chimiques pourraient être utilisées pour justifier de nouvelles frappes américaines en Syrie.

«Cela ressemble beaucoup aux événements de 2003 quand lors d’une réunion du Conseil de Sécurité on a parlé des soi-disant armes chimiques qui auraient été retrouvées en Irak. Après cela a été lancée une campagne militaire en Irak qui s’est soldée par la destruction de l’Irak, par l’aggravation de la menace terroriste et l’apparition de Daesh à l’échelle mondiale. La même chose a désormais lieu en Syrie», a déclaré le président russe le 11 avril lors d’une conférence de presse avec le président italien Sergio Mattarella à l’issue de leur rencontre.

«Nous avons reçu ces informations de différentes sources : des provocations de ce genre, et je ne peux pas les appeler autrement, sont aussi en préparation dans d’autres régions de Syrie, notamment dans les banlieues sud de Damas. Des armes chimiques doivent y être utilisées pour faire accuser les autorités officielles syriennes», a-t-il poursuivi en répondant à la question d’un journaliste sur la possibilité de nouveaux raids américains en Syrie.