Le Pr Jean-Philippe Raynaud du CHU de Toulouse : « Il faut souligner la gravité des tentatives de suicide. Des enfants de six à sept ans font des tentatives de pendaison. Personnellement, je n’ai jamais vu ça. »

Malheureusement, dès le mois de décembre, le CHU de Toulouse a dû prendre en charge plusieurs tentatives de suicide chez les enfants. « Il y en a eu des sévères y compris chez de très jeunes adolescents. On est tous d’accord pour dire que nous ne sommes pas au sommet de cette crise », alerte Jean-Philippe Raynaud.

“Il faut souligner la gravité des tentatives de suicide. On a des petits enfants de 6 à 7 ans qui font des tentatives de pendaison. Personnellement, je n’avais jamais vu ça !

Professeure Isabelle Claudet “Responsable des urgences pédiatriques au CHU de Toulouse.”

Un témoignage qui a choqué Adrien Taquet. Le secrétaire d’État a même demandé à Isabelle Claudet de répéter l’âge de ces enfants. « 6 à 7 ans. Oui, oui ! On en a eu trois dans l’unité de pédiatrie générale. Ce n’est quand même pas commun et c’est inquiétant », martèle la responsable des urgences pédiatriques.