Le Pr Jean-Philippe Raynaud du CHU de Toulouse : « Il faut souligner la gravité des tentatives de suicide. Des enfants de six à sept ans font des tentatives de pendaison. Personnellement, je n’ai jamais vu ça. »

Malheureusement, dès le mois de décembre, le CHU de Toulouse a dû prendre en charge plusieurs tentatives de suicide chez les enfants. « Il y en a eu des sévères y compris chez de très jeunes adolescents. On est tous d’accord pour dire que nous ne sommes pas au sommet de cette crise », alerte Jean-Philippe Raynaud.

« Il faut souligner la gravité des tentatives de suicide. On a des petits enfants de 6 à 7 ans qui font des tentatives de pendaison. Personnellement, je n’avais jamais vu ça !

Professeure Isabelle Claudet « Responsable des urgences pédiatriques au CHU de Toulouse. »

Un témoignage qui a choqué Adrien Taquet. Le secrétaire d’État a même demandé à Isabelle Claudet de répéter l’âge de ces enfants. « 6 à 7 ans. Oui, oui ! On en a eu trois dans l’unité de pédiatrie générale. Ce n’est quand même pas commun et c’est inquiétant », martèle la responsable des urgences pédiatriques.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici