in

Première en France : un hôpital public pourrait être racheté par un groupe privé

Deux offres sont en lice pour sauver l’hôpital de Longué-Jumelles, au bord de la faillite, dans le Maine-et-Loire. Parmi elles, celle d’un groupe privé. Mais la possibilité de voir cet établissement public racheté par une entreprise privée inquiète soignants et familles de patients.

Ce serait une première en France : un hôpital public repris par un groupe privé. Cette histoire inédite se passe à Longué-Jumelles, dans le Maine-et-Loire, petite commune située à 50 kilomètres d’Angers.

Le centre hospitalier accueille principalement des personnes âgées et dépendantes et dispose notamment d’un Ehpad, dans cette commune rurale de près de 7 000 habitants. L’histoire commence en 2013, lorsqu’une ancienne direction lance la construction d’un nouveau site, sans consulter les autorités. Rapidement, l’hôpital se retrouve en difficulté. L’agence régionale de santé des Pays de la Loire et le département du Maine-et-Loire ont lancé un appel d’offres au printemps dernier pour tenter de sauver cet établissement au bord de l’asphyxie. Deux offres ont été retenues : l’une publique, l’autre privée, du groupe propriétaire d’Ehpad LNA Santé (anciennement Le Noble Âge).

En attendant la décision de l’agence régionale de santé et du département du Maine-et-Loire, la perspective de voir un groupe privé prendre la direction de cet hôpital public inquiète le personnel soignant et les familles de patients.

via : franceculture

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0

Comments

0 comments

«Sorcières de tous les pays, unissons-nous!»: Schiappa, Gainsbourg et d’autres signent une tribune

Une étude scientifique prouve la violence de la répression sous le régime Macron