Professeur Raoult : « aucune différence significative » entre vaccinés et non vaccinés sur la mortalité

 

L’année 2021, tout comme la précédente, a été marqué du sceau du Covid-19. Le directeur de l’IHU de Marseille Didier Raoult fait le point sur la situation : vagues, variants, campagne de vaccination et bataille médiatique autour de l’hydroxychloroquine, entre autres.

Professeur Raoult : « aucune différence significative » entre vaccinés et non vaccinés sur la mortalité

Dans une vidéo de 40 minutes publiée le 1er décembre sur la chaîne YouTube de l’IHU Méditerranée-Infection, le professeur Didier Raoult a dressé le bilan de l’année 2021 au sujet de la pandémie de Covid-19.

Quant au profil des patients admis à l’IHU, le directeur de l’institut marseillais, après avoir mis en garde sur le fait que l’on « ne peut pas faire de généralités d’un endroit à l’autre car il y a trop de divergences », indique que le pourcentage de vaccinés augmente à l’IHU. Il ajoute que, sur la période comprise entre le 15 juillet et le 31 octobre 2021, toujours à Marseille, « la protection de la vaccination est de l’ordre de 43 % », soit « un peu moins de deux fois moins de chances d’être positif » pour les vaccinés que pour les non vaccinés.

En s’appuyant sur les observations réalisées sur les patients à l’IHU de Marseille, Didier Raoult évoque ensuite la question de la mortalité et précise (à 14’04 » dans la vidéo ci-dessous) qu’ « il n’y a aucune différence significative entre le fait que vous soyez vacciné ou non vacciné, Covid positif ou pas Covid positif ».

Source

Covid-19: le ministère japonais de la Santé met en garde des «effets secondaires graves» des vaccins

L’ancienne figure des Gilets jaunes Jacline Mouraud rallie Eric Zemmour