in

Quand Epstein se vantait d’acheter des françaises de 12 ans …

Jeffrey Epstein a demandé à l’un de ses « esclaves sexuels » d’accoucher de son bébé en échange d’argent et d’une maison de maître, selon de nouveaux documents judiciaires.

Les documents de la cour incluent une transcription d’une interview avec Jane Doe 3, la femme qui affirme qu’Epstein l’a forcée à avoir des relations sexuelles avec le prince Andrew à l’âge de 17 ans, dans laquelle elle décrit la proposition comme étant « affreusement dégoûtante ».

La femme, qui a depuis été identifiée comme étant Virginia Roberts, aurait du abandonné le bébé à Epstein et à sa partenaire, Ghislaine Maxwell, qu’elle a accusé de l’avoir recrutée.

« Il m’a offert une maison et une partie de son argent tous les mois. J’ai oublié comment il appelait cela, un revenu mensuel pour avoir donné naissance à un de ses enfants », a-t-elle déclaré, selon un document déposé mardi mardi au tribunal fédéral de Floride.

« La proposition était que si quelque chose se passait entre Jeffrey et moi, je devrais lui faire don de mon enfant et que ce serait le sien et celui de Ghislaine, et que je serais en attendre tant que rien ne se passerait entre Jeffrey et moi.

« Donc, j’ai été un peu paniqué par tout ça. »

Elle a ajouté que c’était la chose qui l’avait convaincue de fuir Epstein et de se construire une nouvelle vie en Australie.

[…]

La nouvelle transcription inclut également des affirmations selon lesquelles Epstein se vantait de coucher avec des filles mineures.

« Le pire que j’ai entendu de sa propre bouche était ces jolies filles de 12 ans avec qui il était venu pour son anniversaire. C’était un cadeau d’anniversaire surprise de la part d’un de ses amis et elles venaient de France. Je les ai vus, je les aient rencontré », dit-elle.

« Jeffrey s’est vanté après leur rencontre du fait qu’elles avaient 12 ans et qu’elles venaient de France parce qu’elles étaient très pauvres là-bas et que leurs parents avaient besoin d’argent et qu’elles étaient absolument libres de rester ou de repartir. »

Source: The Telegraph
Traduction: Fawkes News
Hong Kong

À Hong Kong, les mani­fes­tants utilisent des lasers pour brouiller les caméras

[VIDEO] Bavure policière filmé en plein direct sur LCI , le malaise du journaliste ne sachant quoi dire