in

« Quand il a fallu sauver Notre-Dame, il y avait beaucoup de monde pour être ému. Là, il faut sauver l’hôpital public »

Emmanuel Macron doit « délivrer un message rassurant et assurer les Français de la pleine mobilisation des services de santé français qui figurent parmi les plus performants au monde », a expliqué l’Elysée.

Le président doit notamment visiter le bâtiment Eole, inauguré en septembre 2019, qui s’occupe des maladies respiratoires et qui pourrait accueillir des patients atteints du coronavirus.

Un neurologue interpelle donc Macron: »Quand il a fallu sauver Notre-Dame, il y avait beaucoup de monde pour être ému. Là, il faut sauver l’hôpital public ».