Quand LCI donne raison aux complotistes sur Nord Stream 1 et 2 !

Jean Quatremer répond aux accusations de complotisme contre Seymour Hersh, qui met en cause les États-Unis dans le sabotage des gazoducs Nord Stream 1 et 2.

Dans son enquête, le célèbre journaliste d’investigation américain Seymour Hersh met en cause les États-Unis dans le sabotage des gazoducs Nord Stream 1 et 2 en septembre dernier. Selon Jean Quatremer, cette accusation de complotisme vise à discréditer Hersh et empêche de considérer la possibilité d’un complot comme explication légitime. Quatremer exprime son indignation envers ceux qui prônent la pensée unique et rappelle que même si certains ont eu tort sur l’origine du virus, cela ne justifie pas de rejeter systématiquement toutes les théories du complot.

 

Greta Thunberg supprime un tweet de 2018 dans lequel elle affirmait que l’humanité s’éteindrait d’ici 2023

Une étude choquante révèle que 99 % de la population mondiale respire de l’air pollué