caractéristiques d’un crédit auto

Un crédit auto se définit par quelques spécificités qui le différencient d’un crédit à la consommation courant.

Quelles sont les caractéristiques d’un crédit auto ? Comment se définit-il et quelles sont les actions à mettre en place pour souscrire à un crédit voiture ?

Quelques éléments de réponse dans cet article.

Le crédit automobile, le crédit préféré des Français

Le saviez-vous ? Le crédit automobile est le favori des Français ; en effet, plus de 70% d’entre eux effectuent en voiture les déplacements pendulaires domicile travail ; dans ce cadre, l’achat d’un véhicule est une démarche indispensable pour beaucoup d’entre eux. 50% des crédits à la consommation concernent des achats de véhicule.

Loin derrière le crédit auto, (20% des emprunts), c’est tout simplement le besoin de renflouer ses caisses qui justifie un emprunt

Si un CDI reste le sésame indispensable pour souscrire à un emprunt, il n’est pas nécessaire de justifier de revenus très conséquents pour obtenir un crédit : le revenu moyen de l’emprunteur est de 1 900€ nets mensuels.

La durée moyenne du crédit est de 15 000€ pour une durée de quatre ans.

On peut donc en déduire que ce crédit est destiné à compléter l’achat du véhicule mais non à le couvrir entièrement : en effet en France le montant moyen d’un véhicule neuf est de 28 000€ environ.

Quelles spécificités pour le crédit auto ?

Le crédit auto est un crédit à la consommation qui se définit par certaines caractéristiques.

Il a notamment la spécificité d’être un crédit affecté.

C’est aussi le cas des bateaux ou des avions par exemple.

Concrètement, cela signifie que le crédit auto ne peut être utilisé par l’emprunteur que pour acheter une voiture.

Il y a donc interdépendance entre contrat de vente et contrat de prêt, d’où son nom de crédit lié.

Cette particularité induit quelques obligations pour l’établissement de crédit et pour le vendeur vis-à-vis de l’emprunteur.

  • Si le client n’obtient pas son financement, la vente est automatiquement annulée
  • Si le client se rétracte et souhaite finalement ne pas effectuer son achat, le crédit ne sera pas accordé
  • Une fois l’achat effectué, l’automobiliste dispose de quatorze jours pour se rétracter et annuler la vente. Dans ce cas, le contrat de prêt et le contrat de vente sont annulés de facto. L’emprunteur ne sera pas remboursé des frais de dossier mais ne devra pas verser de frais spécifiquement liés à l’arrêt du contrat.

Comment souscrire à un crédit auto ?

N‘oubliez pas qu’après l’achat d’un véhicule vous avez l’obligation légale de souscrire à une assurance auto.

C’est pourquoi, un bon calcul peut être de se diriger vers un établissement qui propose à la fois des assurances et des crédits autos dédiés comme la Maaf.

En effet, votre établissement sera enclin à accepter vos négociations pour un taux plus bas si vous faites valoir votre adhésion en parallèle à une assurance voiture au sein du même organisme.

Renseignez-vous auprès de votre conseiller pour connaitre les conditions des offres forfaitaires.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici