Rafah : Israël a bombardé une zone humanitaire, une trentaine de civils dont des femmes et des enfants ont été tués

Le Croissant-Rouge palestinien a annoncé dimanche qu’une frappe israélienne avait fait un « grand nombre » de morts et de blessés dans une zone humanitaire désignée près de la ville de Rafah, dans le sud de la bande de Gaza.

Au moins 30 morts, dont plusieurs enfants, et des dizaines de blessés sont à déplorer après la frappe aérienne israélienne sur une zone humanitaire désignée par Israël à Rafah. Israël a déclaré qu’elle aurait lancé cette attaque sur « un complexe du Hamas dans lequel d’importants terroristes du Hamas opéraient ».

Benjamin Netanyahu refuse catégoriquement d’arrêter son offensive à Rafah malgré l’ordre donné par la Cour internationale de justice.

Le monde doit voir ce que fait aujourd’hui Israël.

S’abonner
Notification pour
Avatar
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Abou Foley : «Meyer Habib est payé par nos impôts afin de travailler pour Israël»

Rima Hassan

Rima Hassan appelle à un rassemblement devant l’ambassade d’Israël à 18h30