in

Raoult: les médias traditionnels «identifient comme des fake news les news qui ne sont pas relayées par eux»

Dans une interview à i24news, le professeur Didier Raoult est revenu sur le traitement médiatique de la pandémie, mettant en cause les médias traditionnels. Ces derniers, estime-t-il, concurrencés par les réseaux sociaux, ont perdu le monopole de l’information, ce qui débouche sur une certaine forme de violence.

Le professeur Didier Raoult, ces derniers temps régulièrement mis en cause pour son soutien au traitement à la chloroquine contre le coronavirus, s’en est pris aux «médias traditionnels» et à la manière dont ils traitaient l’information.

Il dénonce en particulier la facilité avec laquelle les journaux et les télévisions établis parlent de «fake news».

«Je pense que les médias traditionnels sont en train de rentrer en conflit frontal avec les réseaux sociaux et YouTube par exemple, comme chaîne d’information. La plupart du temps, les informations sont de meilleure qualité sur YouTube que sur les médias […]. Les médias traditionnels identifient comme des « fake news » les news qui ne sont pas relayées par eux», explique-t-il à i24news.

https://www.youtube.com/watch?v=yqxvhbciPQ8