Reconfinement 2.0 en vue : la nouvelle souche «britannique» du Covid détectée en Italie


Le ministère italien de la Santé a annoncé avoir détecté la nouvelle mutation du coronavirus, déclarée en Grande-Bretagne et capable de se propager plus rapidement que les autres formes connues, sur son propre sol.

Un patient infecté par la nouvelle souche du coronavirus a été signalé en Italie, a annoncé le ministère de la Santé.

«Le patient et son partenaire, qui sont revenus du Royaume-Uni il y a quelques jours via l’aéroport de Fiuimicino, à Rome, sont actuellement en isolement et respectent, avec d’autres membres de la famille et proches, les procédures prévues par le ministère de la Santé», détaille un communiqué.

« Jusqu’à 70% de plus »

Le Royaume-Uni, un des pays les plus durement touchés en Europe avec plus de 67.000 morts, a informé l’Organisation mondiale de la santé (OMS) de la contagiosité accrue de cette souche, « jusqu’à 70% de plus » selon le Premier ministre Boris Johnson. Un taux de contamination corroboré par Pr Peter Openshaw, immunologiste à l’Imperial College de Londres, cité par Science Media Centre. Il évoque une souche qui semble de 40% à 70% plus transmissible.

Pour se prémunir, plusieurs pays européens ont décidé de suspendre leurs liaisons aériennes et ferroviaires avec le Royaume-Uni.

Ce samedi, le conseiller scientifique du gouvernement britannique, Patrick Vallance, avait indiqué que cette nouvelle variante du Sars-CoV-2, en plus de se propager rapidement, devenait aussi la forme « dominante », ayant entraîné « une très forte hausse » des hospitalisations en décembre. Cette nouvelle forme serait apparue mi-septembre à Londres ou dans le Kent (sud-est), selon lui. L’augmentation des cas notée ces derniers jours dans ces régions serait liée à cette nouvelle souche.


Apocalypse London: La moitié de la ville fuit le covid-19, totalement « hors de contrôle »

Mike Yeadon, ancien cadre de Pfizer : « Une stérilité féminine de durée indéterminée pourrait résulter de la vaccination »