in

Redevance télé: un député propose de la remplacer par une taxe réseaux sociaux

L’avenir de la Contribution à l’audiovisuel public passera-t-elle par Facebook ou Instagram, comme le souhaite Laurent Garcia du MoDem?

TAXE – Dans une question adressée au ministère de la Culture, repérée par le site Next Inpact, le député MoDem de Meurthe-et-Moselle Laurent Garcia s’interroge sur l’avenir de la redevance télé, actuellement adossée à la taxe d’habitation.

Selon l’avis de citoyens qu’il a pu consulter, le député propose de remplacer la Contribution à l’audiovisuel public (CAP) par “une taxation minime sur chaque connexion à un réseau social”.

Cela permettrait aussi selon lui “d’identifier les usagers et par conséquent limiter les attaques racistes, antisémites, sexistes et homophobes sous couvert d’anonymat”, même s’il concède que cette taxe “semble difficilement applicable”.

“Certains concitoyens demandent une suppression de la CAP car ils considèrent que les programmes proposés ne sont pas à la hauteur des attentes des téléspectateurs, notamment dans le domaine culturel, malgré la diversité et le nombre de chaînes”, estime par ailleurs le député Laurent Garcia.

L’avenir de la redevance télé demeure pour le moment très flou, alors que le gouvernement doit rendre prochainement un rapport sur celle-ci, note le journal Les Échos.

Ce qui reste pour le moment concret, c’est que le gouvernement a acté une baisse de 1 euro de la redevance pour 2020 (138 euros), soit la première baisse depuis plus de dix ans. Pour mémoire, elle était de 118 euros en 2009.

L’année dernière, 27 millions de foyers français (73%) ont dû régler leur redevance télé 2019, d’un montant de 139 euros (89 euros en outre-mer), générant un peu plus de 3 milliards d’euros de recettes nettes pour l’État.

Source