Réforme des retraites : Bruno Le Maire ne « peut pas donner la garantie » qu’il n’y aura pas de 49/3 sur la question.

Le ministre de l’Économie, qui a précisé ne pas souhaiter ce recours, a par ailleurs ajouté s’exprimer «avec beaucoup de prudence, parce qu’il se peut que d’ici quelques jours, je ne sois plus (…) au gouvernement.» L’opposition n’a pas tardé à réagir.

La mesure la plus clivante du programme d’Emmanuel Macron représente à présent le chantier majeur du second quinquennat. Mais le projet de report progressif de l’âge légal de départ à la retraite à 65 ans, avec une clause de revoyure à 64 ans, est loin de faire l’unanimité.

Interrogé ce lundi sur FranceInfo sur le fait que le gouvernement n’utilisera pas le 49-3 pour faire passer cette réforme, Bruno Le Maire, ministre de l’Économie, a reconnu qu’il «ne peut pas donner cette garantie, je ne le souhaite pas, ça c’est certain. J’ai toujours dit que cette réforme devait faire l’objet le plus possible de discussions et de dialogues avec l’espoir de parvenir à un compromis.»