Dans une interview accordée à Franceinfo, le milliardaire et philanthrope américain Bill Gates a défendu l’idée d’un passeport vaccinal, qui n’aurait selon lui «rien à voir avec un suivi des gens».

Interrogé le 28 janvier 2021 sur Franceinfo, le milliardaire et philanthrope américain Bill Gates a déclaré que les voyageurs «auront un morceau de papier ou quelque chose de virtuel disant s’ils sont vaccinés ou pas» contre le Covid-19 à l’avenir, tout en affirmant que cela n’aura «rien à voir avec un suivi» des gens.

Celui qui fut l’homme le plus riche du monde était interrogé sur le financement d’un carnet de vaccination sous-cutané basé sur l’injection de nanoparticules, et sur le fait que cette information ait pu «créer toutes ces théories du complot». Il a alors répondu en ces termes : «Nous avons en effet des livres de vaccination mais ça ne sert en aucun cas à déterminer où se trouvent les gens, ni quoi que ce soit en rapport avec leur vie privée. Quand les gens voyageront, ils auront un morceau de papier ou quelque chose de virtuel disant s’ils sont vaccinés ou pas, mais ça n’a rien à voir avec un suivi des gens.»

Comme le rappelle Franceinfo, le fondateur de Microsoft a investi il y a plusieurs années – via la fondation Bill & Melinda Gates – beaucoup d’argent dans la technique de l’ARN messager qui est utilisée dans les vaccins de Pfizer/BioNTech et Moderna contre le Covid-19.

Bill Gate, qui fait l’objet de nombreuses théories sur internet, dit s’inquiéter «de toutes ces fake news» entourant les vaccins. Il avait déclaré sur CNN que les soupçons l’entourant – allant de l’implantation de puces électroniques dans la population à la création du Covid-19 – étaient «une mauvaise combinaison de pandémie, de réseaux sociaux et de gens qui cherchent des explications simples».

Source