Roger Waters Israël

Roger Waters, membre fondateur et bassiste du groupe Pink Floyd , a condamné les violences perpétrées par les forces israéliennes contre les Palestiniens.

Il réagissait aux expulsions de Palestiniens de leurs maisons à Jérusalem-Est.

“Oh quoi, vous les soutenez (Israël) dans cette expulsion génocidaire des gens de leurs maisons ! Qu’en pensez-vous, Joe Biden ?”, a-t-il déclaré dans un communiqué.

Il a également exhorté les gens à réagir aux expulsions illégales dans le quartier de Sheikh Jarrah.

Les tensions entre les forces israéliennes et les Palestiniens s’articulent sur la question de la propriété foncière de terres sur lesquelles sont construites plusieurs maisons où vivent quatre familles palestiniennes.

En début d’année, le tribunal de district de Jérusalem a rendu une décision favorable aux familles juives qui revendiquent des droits de propriété dans le quartier de Cheikh Jarrah, secteur palestinien occupé et annexé par Israël.

Selon la loi israélienne, si des juifs peuvent prouver que leur famille vivait à Jérusalem-Est avant la guerre israélo-arabe de 1948, ils peuvent demander à ce que leur soit rendu leur “droit de propriété”. Une telle loi n’existe toutefois pas pour les Palestiniens ayant perdu leurs biens pendant la guerre.

Lire aussi : « La terre nous appartient. Nous resterons » : Les palestiniens de cheikh Jarrah poursuivent leur lutte pour garder leurs maisons