Pour la première fois depuis le début de la deuxième vague, les décès dus à la grippe et à la pneumonie sont plus nombreux que ceux dus au Covid en Angleterre et au Pays de Galles, selon les chiffres officiels publiés.

Les données de l’Office for National Statistics montrent que le virus a été mentionné sur 260 certificats de décès survenus au cours de la semaine se terminant le 23 avril, soit 30 % de moins que la semaine précédente.

Mais le Covid n’a été cité comme cause sous-jacente que pour 176 des victimes. À titre de comparaison, la grippe et la pneumonie sont à l’origine de 278 décès au cours de la même période, mais sont mentionnées sur 1 203 certificats.

Le Covid a été la principale cause de décès au cours de la deuxième vague, faisant plus de 1 000 victimes par jour au plus fort de la crise en janvier.

Selon les ” experts “, cette tendance s’explique par le succès de la campagne de vaccination, qui a permis de réduire le nombre de décès dus au Covid, qui a entraîné une résurgence de la pneumonie.

Source : Daily Mail