Sarkozy-Macron, c’est la nouvelle « bromance » dont tout le monde parle. Pour l’écrivain Georges-Marc Benamou, ce qui a réuni le Président et son prédécesseur, c’est une animosité commune vis-à-vis de François Hollande. Selon l’auteur du roman « Le Genéral a disparu », ce rapprochement peut avoir des conséquences « malsaines pour la respiration démocratique ».

https://www.youtube.com/watch?v=qb1fq0u3AO8

Source : RMC